Le pape François en chemin de croix contre avortement et euthanasie

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Le pape François en chemin de croix contre avortement et euthanasie


www.lavenir.net 2013 03 30

<P>Une foule de quinze mille personnes était très recueillie au cours de la commémoration du chemin de croix au Colisée.</P>Le pape François a présidé vendredi son premier Chemin de croix au Colisée, priant avec les milliers de fidèles pour l’Orient en guerre et contre l’avortement et l’euthanasie.

Au lendemain d’une cérémonie inédite du Jeudi Saint dans une prison pour mineurs de Rome, où il avait lavé les pieds de deux musulmans et de deux femmes, le pape âgé 76 ans, portant un long manteau blanc, a suivi avec concentration dans la nuit les méditations du Chemin de croix et ses 14 stations.
Il n’a pas porté la croix lui-même. Il s’était installé comme son prédécesseur Benoît XVI sur une terrasse du Palatin, sous un dais rouge, dominant le célèbre amphithéâtre où des milliers de chrétiens avaient été martyrisés aux premiers siècles.
À l’arrière-plan, une grande croix sur laquelle des torches étaient allumées illuminait la nuit profonde. Une foule dense de quinze mille personnes environ, dont beaucoup portaient des lumignons, était très recueillie au cours de la commémoration de la montée de Jésus au Golgotha.
……….
Les méditations ont aussi porté sur les menaces dans les pays occidentaux, que selon l’Église, constituent : l’avortement, l’euthanasie, les manipulations génétiques : «prions pour tous ceux qui promeuvent l’avortement. Pensons aussi aux défenseurs de l’euthanasie et à ceux qui encouragent des techniques et des procédés qui mettent en danger la vie humaine».
Elles ont renvoyé dos à dos «fondamentalisme violent» et «laïcisme aveugle qui étouffe les valeurs de la foi et de la morale au nom d’une supposée défense de l’homme».
Le pape François a clos de quelques mots simples cette cérémonie qui s’est déroulée dans un profond recueillement : «En cette nuit une seule parole doit demeurer, c’est la Croix elle-même. La Croix de Jésus est la Parole par laquelle Dieu a répondu au mal du monde».
Parfois, a relevé le pape jésuite, «il nous semble que Dieu ne répond pas au mal, qu’il demeure silencieux». «En réalité, Sa réponse est la Croix du Christ : une Parole qui est amour, miséricorde, pardon».
«Les chrétiens doivent répondre au mal par le bien», a-t-il recommandé.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
avril 2nd, 2013

Publié dans: