Cet homme a sauvé 1 000 bébés de l’avortement en trois ans

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Cet homme a sauvé 1 000 bébés de l’avortement en trois ans


ndf.fr, le 19 août 2013

Cet homme a sauvé 1 000 bébés de l'avortement en trois ansFloride. Selon ses médecins, John Barros ne devrait pas être en vie. Après avoir été renversé par une voiture, un cancer (et quatre interventions chirurgicales) ainsi que deux ruptures d’anévrisme (et deux nouvelles interventions), sa présence parmi nous tient du quasi-miracle. Neuf heures par jour, six jours par semaines, John veille et prie devant un centre d’avortements tardifs d’Orlandoévacué il y a deux mois et détenu par James Scott Pendergraft IV, un avorteur condamné à 36,7 millions de dollars de dommages et intérêts en 2004 suite à un avortement raté qui a rendu gravement handicapé l’enfant né dans la foulée et suspendu cinq fois suite à des actes baclés -, où il prêche l’Évangile et tend la main aux femmes venues éliminer le petit d’homme qu’elles portent en elles. En trois ans, plus de 1 000 d’entre elles ont renoncé à l’avortement grâce à sa présence, même si lui prétend qu’il n’a aucun mérite. « Comme vous pouvez le voir, je ne ressemble pas à Brad Pitt, plus à Shrek, je suis handicapé à bien des égards, mais Jésus aime utiliser des navires brisés », affirme John Barros selon qui le Christ « appelle son peuple à se soulever » contre la culture de mort.

L’histoire de chaque fille qui vient à la clinique est différent, « mais la réponse est la même », explique-t-il. « La réponse se trouve toujours en Jésus-Christ. C’est pour cela que nous sommes ici, pour les conduire, les diriger vers Jésus-Christ. »

Un court-métrage lui est consacré par le réalisateur Phil Leclerc qui a passé une semaine à ses côtés :

> le blog de John Barros

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
août 25th, 2013

Publié dans: