Marche pour la vie : La Famille Missionnaire de Notre-Dame en première ligne

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Marche pour la vie : La Famille Missionnaire de Notre-Dame en première ligne


aleteia, 11/01/2014
La communauté appelle les hommes de bonne volonté à être « libres en vérité » pour le respect inconditionnel de la vie en participant à la grande marche du 19 janvier.
Toute la Famille Missionnaire de Notre-Dame s’unit pour inviter « tous ses amis » à prendre part à la Marche pour la vie du dimanche 19 janvier 2014 à Paris.

La communauté, fondée en 1946 à Saint-Pierre-de-Colombier en Ardèche par Père Lucien-Marie Dorne, a participé l’année dernière, aux trois grandes manifs pour tous, donnant  à chaque fois les raisons de leur engagement  – défense de la famille de la vie et du bel amour – par voie de communiqués.

Ses membres, soit environ près d’une centaine de  sœurs et une trentaine de frères, répartis sur 10 diocèses français, en Allemagne et à Rome, invitent à ne pas baisser les bras :

« Ne laissons pas éteindre l’élan de ces trois grandes manifestations et continuons notre combat afin que toutes les lois positives qui contredisent la Loi naturelle soient abolies. La France, éducatrice des Peuples, dont la mission est de témoigner de la Sagesse éternelle, peut et doit montrer l’exemple », déclare le Père Bernard Domini, Modérateur de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, à quelques jours de la grande marche.

Face à la grave remise en question aujourd’hui du précepte de la Loi naturelle  « tu ne tueras pas» – précepte «  absolu » et qui « vaut pour tous les hommes et pour tous les temps ! »,  la communauté invite à un approfondissement de l’Encyclique prophétique de Jean-Paul II « Evangelium Vitae » de 1995, et appelle les hommes de bonne volonté à poursuivre leur combat afin que  « toutes les lois positives qui contredisent la Loi naturelle soient abolies ».

Et d’ajouter à ce propos : « Les lois qui ont libéralisé la contraception, l’avortement, le mariage homosexuel, les conceptions d’être humains en laboratoire, la recherche sur les embryons et toutes les autres lois qui légitiment les attentats contre la vie peuvent et doivent être abolies ! Ces lois ne sont pas des lois que l’on ne pourrait plus remettre en question, parce qu’elles auraient été promulguées par les hommes du soi-disant meilleur des mondes ! Aller contre ces lois, ce n’est être ni rétros, ni attardés, ni obscurantistes, ni intransigeants, ni intolérants, ni moyenâgeux, mais c’est défendre la vraie liberté et être un vrai démocrate à l’écoute du Peuple ! Être libre en vérité, c’est ne plus être esclave du péché et du pouvoir du Mal et c’est respecter le premier des droits de l’homme : le respect inconditionnel de sa vie »

« Le « politiquement correct » n’est pas la solution !…  Alors, participons courageusement à la Marche pour la vie du 19 janvier à Paris ! La France et l’Europe ont autre chose à proposer que le droit à l’avortement, la dénaturation du mariage, les manipulations des embryons, l’euthanasie. Elles doivent témoigner des valeurs non négociables, seul fondement de la vraie paix et de la civilisation de l’amour. L’Europe peut être encore lumière des autres Continents ! ».

Pour conclure, Père Bernard, le Modérateur de la Famille Missionnaire de Notre-Dame invite à méditer le dernier appel de Jean-Paul II, quelques semaines avant sa mort :

«  Levons-nous ! Allons ! Soyons courageux pour témoigner dans l’amour et le respect de toutes les personnes de la Loi naturelle, qui doit être le solide fondement des Lois des Nations. »

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
janvier 12th, 2014

Publié dans: