Un nombre croissant d'États «hostiles» à l'avortement

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Un nombre croissant d’États «hostiles» à l’avortement


lapresse.ca, 10/01/2014
L'année dernière, 22 États américains ont adopté 70... (Photo Michael F. McElroy, archives New York Times)Un nombre sans précédent d’États américains a adopté au cours des dernières années par voie législative des mesures restrictives qui visent à limiter, parfois considérablement, le droit constitutionnel des femmes à l’avortement.

Le Guttmacher Institute, centre d’études favorable au libre choix, décrit le phénomène comme un «assaut tous azimuts» pouvant, à terme, mener à une révision des principes énoncés par la Cour suprême il y a 40 ans dans le célèbre jugement Roe contre Wade.

«C’est absolument inusité. Nous n’avons jamais observé un changement de paradigme d’une telle ampleur sur une aussi courte période de temps», note en entrevue à La Presse une analyste de l’organisation, Elizabeth Nash.

L’année dernière, souligne-t-elle, 22 États américains ont adopté 70 mesures restreignant l’accès à l’avortement, ce qui porte à 205 le nombre de dispositions de ce type approuvées depuis 2011. Le total est supérieur, en trois ans, à celui observé pour l’ensemble de la décennie s’étalant de 2001 à 2010.

Au début du millénaire, 13 États étaient considérés comme «hostiles» à l’avortement par le Guttmacher Institute parce que leurs législateurs avaient adopté au moins quatre mesures restrictives majeures. Ils étaient deux fois plus nombreux à répondre à ce critère en 2013.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
janvier 22nd, 2014

Publié dans: