Le Sénat du Mississippi approuve une proposition de loi « pro-vie »

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Le Sénat du Mississippi approuve une proposition de loi « pro-vie »


ndf, 13-03-2014
Mississippi
Le Sénat du Mississippi a approuvé mardi à l’unanimité une proposition de loi qui interdit l’avortement après 18 semaines de grossesse.

« House Bill 1400″ avait été votée en février à la Chambre des représentants par 89 voix contre 22 mais parlait alors de 20 semaines. Le Sénat a confirmé le rejet des exceptions du viol et de l’inceste, au motif que l’enfant n’est pas coupable. Seul le danger pour la vie de la mère reste un motif valable d’avortement au-delà de 18 semaines.

Les différences entre les deux textes doivent maintenant être aplanies. Puis, le Gouverneur républicain de l’Etat du Magnolia, Phil Bryant, devrait promulguer la mesure qu’il qualifiait sur Facebook de « nouveau pas fort en faveur de la vie dans le Mississippi » le mois dernier.

Selon le sénateur républicain Joey Fillingane, citant des chiffres du ministère de la Santé, 17 à 24 avortements auraient été pratiqués dans le Mississippi après 20 semaines en 2012. « C’est trop pour moi », a-t-il déclaré.

Seulement 2 176 avortements ont été pratiqués dans le Mississippi en 2012 (près de 3 millions d’habitants). C’est un peu comme si la France n’enregistrait que 45 000 avortements par an contre 220 000 actuellement…

L’État est l’un des plus conservateurs de l’Union. Selon un sondage Gallup réalisé en 2009, 63% de ses habitants déclarent se rendre à la messe ou au temple une fois par semaine ou presque. 85% considèrent la religion comme une part importante de leur vie quotidienne, nous apprend une étude d’opinion du même institut qui date de 2008. Un sondage réalisé par Public Policy Polling en novembre 2013 donne 69% aux opposants à la dénaturation du mariage et 22% au partisans du lobby gay.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
mars 18th, 2014

Publié dans: