Un archevêque péruvien s’élève contre la banalisation de « l’avortement thérapeutique »

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Un archevêque péruvien s’élève contre la banalisation de « l’avortement thérapeutique »


riposte-catholique, 30 juin 2014
L’archevêque Jose Antonio Eguren de Piura, qui est président de la commission Enfance, Famille et Défense de la Vie de la conférence épiscopale péruvienne, a critiqué la parution, promulguée par le ministre de la Santé, Midori de Habich, d’un « Guide technique de l’avortement thérapeutique », estimant que cela ouvrait les portes à cette pratique. L’avortement thérapeutique est un délit « non puni », au Pérou, ce qui signifie seulement que celui qui le pratique n’encourt pas de peine de prison, mais le ministère présente l’acte comme un « droit des femmes ». L’archevêque s’est adressé au président péruvien Ollanta Humala, lui signalant qu’alors que celui-ci célébrait son anniversaire, il laissait se banaliser une pratique qui empêcherait des enfants de jamais célébrer un seul anniversaire.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
juillet 2nd, 2014

Publié dans: