La famille ? Le meilleur investissement que puisse faire un pays

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

La famille ? Le meilleur investissement que puisse faire un pays


riposte-catholique, 09/08/2014

« Le meilleur investissement d’un pays, ce ne sont pas les grandes constructions et une économie prospère, mais la famille forte, où l’on enseigne le respect, la valeur de la vie depuis sa naissance jusqu’à sa mort naturelle, où le dialogue entre générations est facilité, où les adultes les plus âgés ont un rôle d’exemple qui lui corresponde, où l’enfance et la jeunesse se sentent aimées et protégées. »
C’est avec ces mots que l’archevêque métropolitain de Panama, Mgr José Domingo Ulloa Mendieta a accueilli les participants au premier congrès interaméricain des agents de la pastorale familiale, lundi dernier, souhaitant que l’événement ait un grand impact sur la vie ecclésiale et sociale du « continent de l’espérance ».

« Nous sommes réunis au service d’un seul objectif : fortifier la famille. Tout en sachant que la situation de la famille aujourd’hui, et les défis qu’elle rencontre, ne peuvent être décrits de manière facile et simple, car elle est très complexe : pauvreté, changement d’époque, promulgation de lois qui vont contre sa nature ; tout cela lance un défi à la pastorale de l’Eglise », a-t-il expliqué.

Mgr Ulloa voit des « signes d’espérance » dans la semence de l’Evangile au « cœur des peuples du continent » et dans le nombre de personnes mobilisées au service de la pastorale familiale, mais il ajoute : «  Nous sommes convaincus que nous ne jouons pas seulement le destin de l’Eglise mais aussi celui des nations, parce qu’elle est dans une situation de vulnérabilité. La sauver et la fortifier est une énorme responsabilité qui nous incombe dans la fidélité simultanée au Christ et à son Eglise. »

Mais la société doit jouer son rôle, a-t-il ajouté en parlant du « meilleur investissement d’un pays » : « Les Etats eux-mêmes doivent protéger, promouvoir et garantir le développement social, culturel, spirituel, économique de la famille, constituée par un homme et une femme, telle qu’elle naît du Projet de Dieu. » C’est « un des modes de réalisation » de la « vocation fondamentale et innée de tout être humain » : « Famille, sois ce que tu es ! »

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
août 22nd, 2014

Publié dans: