Contraception, avortement, mariage homo: Mgr Léonard évoque la "dictature" des agences de l'ONU

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Contraception, avortement, mariage homo: Mgr Léonard évoque la « dictature » des agences de l’ONU


dhnet.be,Monseigneur Léonard s’est exprimé dans un commentaire après une semaine de synode sur la famille au Vatican.

De nombreux épiscopats extra-européens dénoncent les agences de l’ONU qu’ils jugent coupables de leur imposer via « une sorte de dictature idéologique » des « pratiques » contraires à leur morale telles que la contraception, l’avortement et le mariage homosexuel, une « liberté d’expression » que semble leur envier Monseigneur Léonard dans un commentaire après une semaine de synode sur la famille au Vatican.

« Beaucoup d’épiscopats africains et certains épiscopats latino-américains et même océaniens dénoncent les agences liées à l’ONU qui veulent leur imposer, par une sorte de dictature idéologique, des pratiques contraires à leur culture et à leurs convictions morales (contraception systématique, avortement, « mariage » homosexuel, etc.), en conditionnant l’aide économique à la promotion de ces pratiques », observe l’archevêque de Malines-Bruxelles dans un commentaire sur le site internet de l’Eglise catholique belge info.catho.be.

Monseigneur Léonard loue dans le chef des autorités religieuses évoquées « une liberté d’expression qu’on trouve rarement en Occident ». Il rapporte notamment la réaction d’évêques africains qui n’hésitent pas à dire « Gardez votre argent et nous garderons nos valeurs! » et qui appellent les évêques occidentaux à « soutenir leurs confrères dans leur résistance à la pensée unique ».

Convoqué par le pape François, le synode, qui réunit quelque 200 évêques au Vatican, se termine dimanche soir.

Karine Lalieux: une attaque « réactionnaire »

La députée PS Karine Lalieux a dénoncé mercredi une nouvelle attaque « réactionnaire » de Monseigneur Léonard qui a fait écho à des critiques d’une partie de l’épiscopat extra-européen contre les agences de l’ONU qui imposeraient leurs vues, via une « sorte de dictature idéologique », en ce qui concerne la contraception, l’avortement ou le mariage homosexuel. Il s’agit d’une nouvelle attaque contre « les droits essentiels des femmes à pouvoir choisir de donner la vie ou non, d’avoir des enfants, et contre le mariage homosexuel et le choix de pouvoir vivre son orientation sexuelle », a réagi la députée.

« Il ne revient ni à l’Eglise ni à quiconque d’autre de pouvoir imposer ces choix », a précisé Mme Lalieux.

Celle-ci a en outre rappelé avoir été l’auteure d’une résolution, largement adoptée à la Chambre, relative à la santé et aux droits sexuels et reproductifs dans le cadre des objectifs du Millénaire. Ce texte laisse la part belle aux agences de l’ONU, a-t-elle souligné.

 

La députée a dit espérer que le synode sur la famille réuni au Vatican n’allait pas conclure en suivant un point de vue aussi « conservateur » que celui exprimé par l’archevêque de Malines-Bruxelles.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
octobre 18th, 2014

Publié dans: