Cette top a envisagé d'avorter pour le bien de sa carrière

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Cette top a envisagé d’avorter pour le bien de sa carrière


7sur7.be, 08/12/2014
Robyn Lawley, mannequin grande taille célèbre dans le monde entier pour ses courbes plantureuses, est enceinte de sept mois. Il s’agira de son premier enfant. La jeune femme de 25 ans a confié au magazine Cosmopolitan qu’elle avait, dans un premier temps, envisagé d’avorter. Elle craignait qu’un bébé ralentisse la progression de sa carrière.

« J’ai parlé à beaucoup de femmes que je respecte qui ont choisi leur carrière et qui ont préféré avorter. On s’attend toujours aujourd’hui à ce que ce soit la femme qui élève l’enfant. Ce qui est génial aujourd’hui, c’est que les papas sont plus impliqués. Je sais que mon partenaire sera un papa super donc ça m’enlève un peu de pression. »

« Et si dans cinq ans, je ne pouvais plus en avoir? »
Elle a également décidé de garder le bébé par crainte de ne plus pouvoir en avoir dans les années à venir. « Et si j’avortais de ce bébé aujourd’hui et que dans cinq ans, je ne pouvais finalement pas en avoir? C’était ma plus grande frayeur. »
Ses déclarations ont été vivement critiquées. Robyn a décidé d’éclaircir ses propos dans un message posté sur Facebook. Elle regrette le raccourci: « On a écrit que j’avais envisagé l’avortement par crainte de voir mon corps changer ou des vergetures. Certains m’ont dit que je ferais une mère horrible ».

« Oui, ma carrière compte »
Elle précise donc: « De nombreuses femmes font face à une pléthore de facteurs lorsqu’elles envisagent d’avorter. Ce n’est pas différent pour moi. Bien sûr, ma carrière compte. Et elle se rapporte, malheureusement peut-être, à l’image que je renvoie. Peu importe la carrière qu’elle mène, une femme va envisager comment une grossesse va affecter son travail. » Robyn confie avoir également dû s’interroger: était-elle prête financièrement et émotionnellement à élever un enfant à ce moment précis de sa vie?

Elle a finalement opté pour un grand oui. « Je rêvais d’avoir des enfants avec mon conjoint, que j’aime plus que tout, et après avoir réfléchi brièvement, j’ai su que je voulais cet enfant et nous allons faire en sorte que ça marche. » Elle espère que ces explications feront taire les mauvaises langues.

 

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
décembre 12th, 2014

Publié dans: