Le pape encourage le dialogue entre conjoints

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Le pape encourage le dialogue entre conjoints


zenit.org, 16/12/2014
Le pape François encourage le dialogue entre conjoints dans un tweet publié ce 16 décembre 2014 sur @Pontifex_fr : « Comme il est important de savoir écouter ! Le dialogue entre conjoints est essentiel pour qu’une famille puisse être sereine. »

Lors d’une rencontre avec quelque 25.000 fiancés du monde entier, le 14 février dernier, place Saint-Pierre, le pape avait souligné que « vivre ensemble est un art, un cheminement patient, beau et fascinant… Ce cheminement de chaque jour a des règles que l’on peut résumer dans ces trois mots : « S’il te plaît / tu permets ? », « merci », et « pardon » ».

Le pape a expliqué l’utilisation de ces trois mots : « « Je peux ? – Tu permets ? ». C’est une façon gentille de demander d’entrer dans la vie de quelqu’un d’autre, avec respect et attention. Il faut apprendre à demander : je peux faire cela ? Tu aimes bien que nous fassions cela ? que nous prenions cette initiative, que nous éduquions nos enfants comme cela ? Tu veux que nous sortions ce soir ?… En somme, demander la permission signifie savoir entrer avec courtoisie dans la vie des autres… La courtoisie conserve l’amour. »

Il a ajouté : « « Merci ». La gratitude est un sentiment important ! Dans votre relation, et demain dans la vie de mariage, il est important de garder une conscience vive que l’autre personne est un don de Dieu et on dit merci pour les cadeaux de Dieu ! Se dire merci, réciproquement, pour tout, dans cette attitude intérieure. Ce n’est pas un mot gentil qu’on utilise avec les étrangers, pour être bien-élevé. Il faut savoir se dire merci, pour avancer ensemble dans la vie matrimoniale. »

Enfin, le troisième mot : « « Pardon ». Dans la vie, nous nous trompons souvent, nous faisons tant d’erreurs… Apprenons à reconnaître nos erreurs et à demander pardon. « Pardon si, aujourd’hui, j’ai haussé le ton », « pardon si je suis passé sans te saluer », « pardon si je suis rentré tard », « si cette semaine, j’ai été si silencieux », « si j’ai trop parlé sans jamais écouter », « pardon, j’ai oublié », « pardon, j’étais en colère et je m’en suis pris à toi »… Tous ces « pardons », nous pouvons les dire tous les jours. C’est aussi de cette façon que grandit une famille chrétienne ».

Pour le pape, « c’est normal de se disputer entre époux… mais s’il vous plaît, rappelez-vous ceci : ne jamais finir la journée sans faire la paix ! Jamais, jamais, jamais ! C’est un secret, un secret pour conserver l’amour et pour faire la paix. Ce n’est pas nécessaire de faire de grands discours… Parfois, un simple geste et… la paix est faite. »

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
janvier 2nd, 2015

Publié dans: