Ostension du Saint-Suaire

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Ostension du Saint-Suaire


zenit, 24 février 2015
Dans le cadre des pèlerinages organisés à Turin à l’occasion de l’ostension du Saint-Suaire (19 avril – 24 juin 2015), Mgr Cesare Nosiglia, archevêque de Turin, remet à tous les prêtres le pouvoir de lever l’excommunication relative à l’avortement : un signe de « la miséricorde du Père à l’égard de celui qui se repent ».Soulignons que dans une société qui ne promeut pas l’accueil de la vie, la mesure ne concerne pas uniquement les mamans qui n’ont pas gardé leur bébé….
Sans nier la part de la responsabilité de la mère, il s’agit d’une peine qui pèse aussi sur médecins ou infirmiers, ou sur les personnes de la famille, ou sur le père, qui la pousseraient à ne pas mener à terme la grossesse et refuseraient de l’accompagner sur le chemin de sa maternité….

Mais lever une telle excommunication n’est pas habituellement du pouvoir des prêtres: il faut un recours à l’évêque. L’archevêque de Turin a donc décidé que pour le temps de grâce de l’ostension du visage du Christ sur le Suaire, ce pouvoir sera conféré aussi aux prêtres, « à des conditions déterminées ».

Il explique dans son décret : l’ostension étant « un temps de grâce qui pourra se traduire en attitudes de conversion », cette mesure entend « montrer concrètement la miséricorde du Père à l’égard de qui s’est repenti d’un délit commis ».

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
mars 14th, 2015

Publié dans: