Avortement, la loi du silence

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Avortement, la loi du silence


arte, 17 mars 2015
Capture d’écran 2015-03-19 à 09.35.21Quatre Allemandes brisent la chape de silence qui entoure encore aujourd’hui l’avortement. Un documentaire bouleversant sur la délicate reconstruction qu’induit une IVG.
lien vidéo

La réalisatrice Renate Günther Greene a avorté à l’âge de 25 ans. Après plusieurs décennies de refoulement, son retour sur les lieux de l’intervention l’a submergée de douleur. Elle a alors cherché à entrer en contact avec des femmes au parcours similaire, mais s’est heurtée à un mur de silence. Pourquoi, alors qu’elles avaient revendiqué haut et fort le droit à disposer de leur corps dans les années 1970, les femmes éprouvent-elles tant de difficultés à assumer le recours à l’avortement ? La réalisatrice a rencontré la rescapée d’une IVG qui, adolescente, a sombré dans l’anorexie avant de découvrir que son sentiment d’être jumelle ne relevait pas de la démence mais venait de l’intervention subie par sa mère quand elle la portait. Trois femmes qui ont avorté quand elles étaient plus jeunes racontent par ailleurs leur expérience et ses conséquences, entre relative sérénité et culpabilité suffocante.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
mars 19th, 2015

Publié dans: