Une société sans enfants est une société triste

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Une société sans enfants est une société triste


zenit, 18/03/2015
indexUne société qui reste sans enfants est une société triste, souligne le pape François lors de l’audience générale de ce 18 mars 2015 : les enfants « sont une richesse pour l’humanité et pour l’Église ».

Le pape a en effet poursuivi ses catéchèses sur le thème de la famille, ce mercredi matin, place Saint-Pierre : après les figures des parents et grands-parents, il a médité sur « le grand don » que sont les enfants.

« Les enfants regardent la réalité avec un regard confiant et pur ; ils ont la capacité de recevoir et de donner de la tendresse. Ils savent sourire et pleurer, ce que les adultes ont besoin d’apprendre à nouveau. Ils apportent la vie, la joie, l’espérance… », déclare-t-il dans la synthèse de sa catéchèse en français.

Catéchèse du pape en français

Chers frères et sœurs, je parlerai aujourd’hui des enfants. Ils nous rappellent qu’au début de notre vie, nous avons tous été totalement dépendants des autres. Et le Fils de Dieu lui-même a voulu passer par là ! Dans l’Évangile, nous trouvons des paroles fortes de Jésus sur ces « petits », qui désignent toutes les personnes qui dépendent des autres, et en particulier les enfants. Ils sont une richesse pour l’humanité et pour l’Église, parce qu’ils sont un rappel constant à ne pas nous considérer auto suffisants, mais comme ayant besoin d’aide, d’amour, de pardon, condition nécessaire pour entrer dans le Royaume de Dieu.

Nous ne sommes pas les maîtres de notre existence. Nous sommes radicalement dépendants. Les enfants regardent la réalité avec un regard confiant et pur ; ils ont la capacité de recevoir et de donner de la tendresse. Ils savent sourire et pleurer, ce que les adultes ont besoin d’apprendre à nouveau. Ils apportent la vie, la joie, l’espérance, mais aussi des préoccupations; cependant il vaut mieux une société qui connaît ces préoccupations, qu’une société triste qui reste sans enfants.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
avril 2nd, 2015

Publié dans: