lesalonbeige, 9 avril 2015
« Je ne savais pas que permettre aux femmes un minimum de recul était infantilisant »Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble, déclare à propos de la suppression du délai de réflexion pour l’avortement voté cette nuit :


« Je ne savais pas que permettre aux femmes un minimum de recul était infantilisant. Pour moi, ce qui est grave, c’est d’empêcher de prendre le temps de la réflexion et au fond qui conduit d’une réaction première à un acte décisionnel sans retour possible. Vous avez sept jours pour vous rétracter quand vous achetez quelque chose à distance, onze pour signer un crédit : est-ce à dire que le petit être dans le ventre de sa mère est moins que cela ?