Brésil : des triplées ensemble en blanc devant l'autel

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Brésil : des triplées ensemble en blanc devant l’autel


aleteia, 12/04/2015
Mariage triplées BrésilÀ une époque où le mariage ne fait plus recette, des triplées ont choisi de dire oui pour la vie à leurs fiancés. Ensemble.

Inséparables depuis le sein maternel, elles avaient toujours rêvé de se marier le même jour et de faire cérémonie commune. Leur rêve s’est réalisé : Rafaela, Rochele et Tagiane Beni ont dit oui ensemble à leurs fiancés respectifs le 21 mars 2015, à Passo Fundo, dans le Sud du Brésil, comme l’a rapporté la chaîne de télévision brésilienne Globo.

Pour faire la différence : couleurs des bouquets et bretelles de la robe

Les promises, qui se ressemblent comme trois gouttes d’eau, ont bien essayé de se singulariser pour monter à l’autel. Mais, rien à faire, elles ont flashé sur la même robe et la même coiffure, allant jusqu’à choisir le même m

aquillage. Mais alors, comment les promis pouvaient-ils s’y retrouver ? Sur la photo, cherchez la différence… et même les différences : car si celle de la couleur des bouquets saute aux yeux, les bretelles, plus discrètes, font le reste : larges et transparentes pour l’une, fines pour l’autre, unique pour la troisième. Question de personnalité, aurait dit la mère des mariées…

Entrées toutes les trois ensemble dans l’église

Celle-ci avait déjà une fille, quand elle et son mari, Pedro Beni, agriculteur de son état, ont décidé d’agrandir la famille. Mais apprenant qu’elle attendait des triplées, la future maman se serait paraît-il évanouie. Quant au papa, il a dû se creuser un peu la cervelle quand s’est posée la question de faire monter ses filles à l’autel. Au final, elles sont entrées toutes les trois ensemble dans l’église, où l’allée centrale avait été élargie, jusqu’à mi-hauteur. Très ému, le papa est alors venu les chercher une par une, en commençant par Tagiane, la première à avoir vu le jour, 29 ans plus tôt.

Un jour, il se trompe de fiancée

Et les maris, dans tout cela ? Chacun tient à sa chacune, la trouvant évidemment

plus belle que les autres, surtout le jour du mariage… à condition de ne pas se tromper. C’est ce qui est arrivé notamment à Gabriel, le fiancé de Rachel, rapporte Globo : un jour où tous étaient affairés dans la cuisine familiale, il a embrassé (un peu trop) tendrement Rafaela, la fiancée de Rafael, avant de s’apercevoir de sa méprise et de dire « oups ». Quant à savoir ce qu’ils pensaient de ce mariage à six, les deux premiers, Rafael et Gabriel, étaient prêts à se lancer dans l’aventure. Et quand Eduardo est arrivé, quelques années plus tard, il a lui aussi marché dans la combine. Heureusement.

À nouveau des triplés ? Une bénédiction

Le 21 mars dernier, ils se sont dits oui à deux fois trois, en présence de 18 témoins. Et si Dieu devait combler leurs foyers par l’arrivée de triplés ? Ce ne serait sans doute pas facile, répondent les maris comme un seul homme, se remémorant sans doute des récits de leur belle-famille. Mais, affirment deux d’entre eux, ce serait une bénédiction. Affaire à suivre.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
avril 12th, 2015

Publié dans: