Le pape François rappelle que l’idéologie du genre menace le mariage entre l’homme et la femme

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Le pape François rappelle que l’idéologie du genre menace le mariage entre l’homme et la femme


reinformation, 10 juin 2015
Le pape François rappelle que l’idéologie du genre menace le mariage entre l’homme et la femme
Lundi matin, le pape François a affirmé aux évêques de Puerto Rico, venus à Rome en visite ad limina, que la beauté du mariage entre un homme et une femme était menacée par l’idéologie du genre.L’idéologie du genre de la complémentarité entre l’homme et la femme

Après avoir noté que « ce qu’on appelle l’idéologie du genre » mettait en danger la complémentarité entre l’homme et la femme « au nom d’une société plus juste », le Saint-Père a déclaré : « Laissez-moi attirer votre attention sur la valeur et la beauté du mariage. Les différences entre l’homme et la femme ne sont pas de l’ordre de l’opposition ou de la subordination, mais plutôt de la communion et de la génération, toujours à l’image et à la ressemblance de Dieu. »
Le pape François appelle à protéger le trésor du mariage, menacé par l’idéologie du genre
Puis le pape a poursuivi : « Le sacrement du mariage est le signe de l’amour de Dieu pour l’humanité et de l’engagement du Christ pour son épouse, l’Eglise. Prenez soin de ce trésor, comme l’un des plus importants de l’Amérique latine et des peuples des Caraïbes. »

C’est après ces déclarations que le pape a également pressé les évêques de perfectionner leur pastorale familiale afin de contrer les sérieux problèmes sociaux engendrés par l’assaut mené contre les valeurs familiales traditionnelles. Il leur a demandé de mieux aider les familles, « affligées par de sérieux problèmes sociaux : une situation économique difficile, la migration, la violence domestique, le chômage, le trafic de drogue et la corruption ».
Le pape François encourage les évêques à protéger les familles en facilitant la vie sacramentelle
La clé pour lutter contre ces problèmes, a affirmé le pape François aux évêques de Puerto Rico, est de continuer à « faciliter la vie sacramentelle des fidèles en leur offrant une formation continue adéquate » qui « leur permette de remplir leur mission » pour qu’ils « puissent continuer sur le chemin d’une adhésion joyeuse à l’Evangile, approfondir la doctrine sociale de l’Eglise et participer lucidement et sereinement dans les débats publics qui agitent la société dans laquelle ils vivent ».

Le pape François a également encouragé les pasteurs caribéens à ne pas s’impliquer dans les mouvements idéologiques et politiques, afin de ne pas « perdre de temps et de conserver leur véritable ardeur pour le Royaume de Dieu ».

« Avant le prochain jubilé de la Miséricorde, je vous encourage vivement, d’abord vous et ensuite vos prêtres, à être les serviteurs fidèles du pardon de Dieu, particulièrement dans le sacrément de réconciliation, qui permet à l’Amour de Dieu d’être expérimenté en chair et en os et offre à chaque pénitent la source de la vraie paix intérieure », a conclu le pape François.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
juin 17th, 2015

Publié dans: