L’American Life League dénonce les revenus scandaleux du commerce de l’avortement aux USA

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

L’American Life League dénonce les revenus scandaleux du commerce de l’avortement aux USA


la-nouvelle-gazette, 13/07/2015
Les 229 000 IVG enregistrées en 2013 ne s’expliquent pas par un défaut de contraception - 1Planned Parenthood, principal fournisseur d’avortement aux Etats-Unis, est également une entreprise prospère. C’est ce qu’indique les chiffres publiés le 1er juillet dernier par American Life League. Gagner seulement un dollar pour le meurtre d’un ‘homme serait déjà scandaleux, mais les montants des salaires que donne le rapport révèlent la vérité sur un mal enraciné dans l’âme de nombreux pays. Se basant sur les déclarations de revenus des membres du personnel, le rapport identifie que l’avortement est une entreprise sanglante, mais à revenu élevé. Le salaire annuel moyen d’un PDG à Planned Parenthood est de 186.071,87 $. 87% des salariés gagnent plus de 100.000 $, 37 %, 200 000 $ et 13% plus de 300.000 $. Le PDG de Planned Parenthood, Cecile Richards, reçoit un salaire annuel de 590 000 $ … pour avorter des êtres humains. Interrogée sur le rapport d’American Life League, Cecile Richards a déclaré, lors d’une conférence de presse: « C’est de notoriété publique. Il en a toujours été ainsi », ajoutant: » Je travaille dur pour mon salaire et je pense que ce n’est pas un problème. Planned Parenthood de coût-bénéfice est le meilleur fournisseur de services de planification familiale de ce pays. Les milieux de droite font toujours leur possible pour créer des problèmes là où il n’y en a pas.  » Mais la vérité que tait est Richards, c’est que sont 58 millions d’êtres humains qui ont été tués par l’avortement aux États-Unis depuis 1973. Et depuis 2008, le profit obtenu par Planned Parenthood, seulement aux États-Unis est au moins d’un million de dollars.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
juillet 18th, 2015

Publié dans: