Pornographie. Un député veut bloquer les sites internet en France

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Pornographie. Un député veut bloquer les sites internet en France


ouest-france,Un député communiste vient de demander à ce que la France suive l'exemple du Royaume-Uni, et bloque l'accès aux sites pornographiques par défaut.Un député communiste vient de demander à ce que la France suive l’exemple du Royaume-Uni, et bloque l’accès aux sites pornographiques par défauBloquer par défaut l’accès aux sites pornographiques et ne plus passer par des outils qui sont optionnels, tel est le souhait du député du Nord Jean-Jacques Candelier (PCF). L’élu a posé une question écrite à la secrétaire d’État chargée de la famille et de l’enfance Laurence Rossignol publiée dans le Journal officiel (JO) et reproduite sur le site de l’assemblée nationale.

Jean-Jacques Candelier demande « si le gouvernement entend lutter contre ce fléau en proposant un code d’accès pour les sites à caractère pornographique ou en les bloquant par défaut, comme l’envisage David Cameron au Royaume-Uni. »

Le fléau dont parle le député se rapporte à la facilité avec laquelle un enfant peut consulter des sites pornographiques sur internet, précise RTL. Actuellement, les fournisseurs d’accès (FAI) français se doivent de proposer à leurs abonnés des solutions restreignant l’accès à certains services en ligne mais chacun est libre d’utiliser ces outils.

La secrétaire d’État a deux mois pour répondre au député PCF

Insupportable pour Jean-Jacques Candelier, qui évoque alors une mesure mise en place chez certains FAI outre-Manche. Une mesure qui poserait toutefois des problèmes puisqu’elle a occasionné « le blocage de sites qui n’étaient en réalité pas du tout pornographiques » indique le site Next Inpact.

La secrétaire d’État a officiellement deux mois pour répondre au député PCF qui n’en est pas à son premier coup d’éclat. Si dernièrement il a proposé un droit de retrait des travailleurs en cas de canicule, il a aussi voulu interdire toute note de la France par les agences de notation (Moody’s, Standard and Poor’s, etc.) et demandé la reconnaissance de la Corée du Nord.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
juillet 22nd, 2015

Publié dans: