Un effet bénéfique de la pilule qui n’efface pas ses risques

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Un effet bénéfique de la pilule qui n’efface pas ses risques


genethique, 05 Août 2015
Publiée ce jour dans le Lancet Oncology Journal, une étude relance le débat sur les risques et les bénéfices de la pilule contraceptive sur la santé des femmes. Cette étude menée par des chercheurs britanniques s’est rapidement répandue dans les médias, elle conclut : « la pilule a permis d’éviter 200 000 cancers de l’utérus en 10 ans ».

 

Un effet déjà connu, mais que les chercheurs ont souhaité chiffrer. Considérant que la pilule « réduirait le risque d’avoir un cancer de l’endomètre » et s’appuyant sur les données de 36 études épidémiologiques internationales, ils ont conclu que la prise de pilule confère une protection sur le long terme contre le cancer de l’endomètre, « même après l’arrêt de la pilule ».

 

Ces conclusions positives n’enlèvent cependant rien aux risques, cités par les auteurs de l’étude eux-mêmes : « Risque thrombo embolique veineux (phlébites, embolie pulmonaire) et artériel (AVC, infarctus) », et « risque accru de certains cancers : cancer du sein, du col de l’utérus et du foie ».

 

Note de Gènéthique : Les contraceptifs demeurent classés « cancérigènes de classe 1 » par l’OMS depuis 2005.

Commentaires (1)


  1. Elisabeth Boudaoud -
    août 12, 2015

    J’ai pris la pilule (stediril) pendant un an entre 1972-1973 et fait un cancer de l’endomètre en 1990. Heureusement détecté à temps, opéré + radiothérapie, je vais bien aujourd’hui.
    J’ai toujours regretté d’avoir pris la pilule et réagit à l’article que je viens de lire sur ses soi-disant bienfaits!

1 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
août 9th, 2015

Publié dans: