Marisol Touraine fait le bilan du plan IVG au Planning Familial

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Marisol Touraine fait le bilan du plan IVG au Planning Familial


genethique, 15 Janvier 2016
Un an jour pour jour après l’annonce du Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG, Marisol Touraine a choisi de faire un premier bilan dans une agence du Planning familial de Paris. Dans ce lieu symbolique dont le choix ne devait rien au hasard, Marisol Touraine a souhaité signifier sa détermination « sans faille » dans le combat en faveur de l’IVG, rappelant à plusieurs reprises que l’IVG était « un droit », qui « doit être défendu ». Continuant à entretenir la confusion, elle a martelé : « Il faut rappeler les droits pour ce qu’ils sont, des droits »[1].

Après s’être entretenue en privé avec l’équipe du Planning familial, elle s’est félicitée : « La plupart des mesures ont déjà été mises en œuvre ». Elle s’est réjouie du succès du numéro vert IVG mis en place « qui rencontre un bon succès », plus de 2000 femmes par mois contactent le Planning Familial via ce numéro.

Préjugeant du résultat de la saisine du Conseil Constitutionnel sur la loi de modernisation du système de santé, qui concerne notamment la suppression du délai de réflexion de 7 jours (cf. Projet de loi santé : les sénateur ont saisi le Conseil Constitutionnel et Projet de loi santé : Après les sénateurs, les députés républicains saisissent le Conseil Constitutionnel), et sans attendre la promulgation de la loi, elle a indiqué avoir dores et déjà demandé à la HAS[2] de produire des recommandations en vue de la pratique des IVG instrumentales dans les centres de santé « pour faciliter l’accès de toutes les femmes à l’IVG, sur tout le territoire ». « Ces mesures seront mises en œuvre avant l’été », a précisé la ministre de la santé.

Au sujet du référencement du site Internet du gouvernement (cf. Marisol Touraine veut mobiliser autour de son site d’information sur l’IVG), elle a précisé, montrant une nouvelle fois sa volonté de faire taire toute forme d’opposition, que le nécessaire avait été fait : « J’ai appelé à une campagne de clics ». Par ailleurs, un référencement payant a été mis en place et les mots clés ont été multipliés. A ce jour, le site « pro-vie » incriminé par la ministre apparait toujours en première position sur les moteurs de recherche.

Enfin, elle a annoncé que « la prise en charge à 100% de l’ensemble du parcours IVG » « entrera en vigueur au 1er avril 2016 ». Outre l’acte, les consultations, les examens de biologies médicales, les échographies pré et post IVG seront désormais intégralement remboursés.

 

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
janvier 17th, 2016

Publié dans: