Mgr Castet : face à l'avortement, en disciple du Christ, pouvons-nous nous taire ?

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Mgr Castet : face à l’avortement, en disciple du Christ, pouvons-nous nous taire ?


rcf.fr, lundi 15 février 2016
Mgr Castet : face à l'avortement, en disciple du Christ, pouvons-nous nous taire ?Chers amis, chers auditeurs de RCF, chaque société, chaque civilisation, chaque culture délimitent un champ de l’obscène.

C’est-à-dire le champ des réalités que l’on ne peut ni désigner, ni évoquer au risque de se trouver ridiculisé, marginalisé ou même incriminé.
Pour notre société, il en est ainsi de l’avortement.

Qu’on se le dise : le débat est clos et le reprendre serait vouloir mettre à bas un avantage acquis ou encore nier la liberté de celles qui ont fait ce choix. Plus encore, susurre la conscience culpabilisatrice, ce serait manquer de compassion. Le débat est clos, claironnent les beaux penseurs. Point.

Et pourtant, comme disciples du Christ, pouvons-nous nous taire et nier le caractère sacré et inviolable de la vie, don de Dieu ?
Pouvons-nous tourner le dos à l’enseignement évangélique et à la tradition constante de l’Eglise ?
Ne confondons pas la compassion nécessaire, les accompagnements que l’Eglise a toujours vécus et la nécessité de dire la vérité quoiqu’il en coûte.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
février 17th, 2016

Publié dans: