L’Utah devient le premier Etat américain à rendre obligatoire l’anesthésie préalable des bébés avortés

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

L’Utah devient le premier Etat américain à rendre obligatoire l’anesthésie préalable des bébés avortés


ndf.fr, 01-04-2016
ultrasound4d62
Le gouverneur de l’Utah a signé cette semaine une loi votée par le parlement de l’Utah qui rend obligatoire l’anesthésie préalable des bébés avortés à partir de la 20e semaine de grossesse. C’est le moment où la plupart des scientifiques s’accordent à dire que l’enfant est capable de ressentir des douleurs intenses, même si certains affirment qu’il peut déjà ressentir un certain niveau de douleur bien avant.

Dans la plupart des Etats américains, les avortements sont légaux, y compris sur les enfants en bonne santé, jusqu’à un délai très tardif. Le président Obama est lui-même partisan de la pleine liberté d’avorter jusqu’à la fin de la grossesse. Plusieurs Etats américains ont toutefois introduit récemment des dispositions législatives visant à limiter la douleur ressenties par les enfants assassinés dans le ventre de leur mère, mais l’Utah est le premier à imposer l’anesthésie complète de l’enfant avant son assassinat.

Le sénateur de l’Utah Curt Bramble qui a soutenu cette nouvelle loi fait remarquer que si l’Utah a des lois pour protéger les condamnés à mort et les animaux contre les douleurs excessives, il était anormal de ne pas offrir un niveau de protection au moins équivalent aux enfants avortés.

En août dernier, l’Utah était devenu le 5e Etat américain à supprimer les subventions versées à Planned Parenthood, le Planning familial américain, suite aux révélations sur la vente illégale par cette organisation d’organes d’enfants avortés à l’industrie pharmaceutique.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
avril 2nd, 2016

Publié dans: