Avortement : des femmes témoignent de leur manque de liberté

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Avortement : des femmes témoignent de leur manque de liberté


lesalonbeige, 27/08/2016
41XpUAmpfbL
Dans L’IVG, 40 ans après la loi Veil. La face cachée de l’avortement : des femmes témoignent, Marie Philippe, fondatrice du site www.ivg.net, publie des témoignages sur la réalité de l’avortement, en France. L’avortement « est toujours un drame et cela restera toujours un drame » disait Simone Veil en 1974. Or, l’incitation à l’avortement n’a jamais été aussi forte en France et malheurs à ceux qui osent s’écarter de la doxa officielle. C’est ce que subissent les animateurs du site ivg.net. Ce livre laisse la parole à ses mères qui ont du avorter sous la pression de leur conjoint, de leurs parents, de leur entourage, à contre-coeur, et que personne ne vient aider ensuite dans leur détresse. L’auteur explique :

« Nous sommes pourtant régulièrement invectivés parce qu’on ose présenter des témoignages de femmes en grande souffrance. Par exemple, Clémence nous a écrit un jour : « Vous faites culpabiliser les femmes qui souhaitent avorter et vous ne leur rappeler pas l’importance du droit à l’IVG et les avantages qu’il est possible d’en tirer ! ». Je lui ai dit que beaucoup de gens se chargeaient déjà d’exalter ce droit, qu’il n’était pas utile d’en rajouter, que nous ne culpabilisons personne car, hélas, les femmes se culpabilisent toutes seules et qu’enfin c’était souvent après l’IVG que nous étions sollicitées quand c’est déjà trop tard ! Je lui ai rappelé que notre rôle est d’informer les femmes en totalité, sans occulter les problèmes, sans les prendre pour des idiotes. Quand nous leur demandons simplement « Avez-vous bien mesuré les conséquences de ce que vous envisagez de faire ? », « Est-ce vraiment votre choix ? N’est-ce pas plutôt celui de votre copain ?… », comment ferions-nous de la « culpabilisation » ?

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
août 29th, 2016

Publié dans: