IVG : Marie Stopes International suspend ses activités au Royaume-Uni

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

IVG : Marie Stopes International suspend ses activités au Royaume-Uni


genethique, 19/08/2016
Le « fournisseur d’avortement » Marie Stopes International a suspendu mi-août une partie de ses activités au Royaume-Uni suite à des inspections surprises menées par la Commission de la qualité des soins.

 

La Commission a déclaré qu’elle doutait de « la compétence et de la formation du personnel des centres pour réaliser des sédations ou des anesthésies ».  Elle a aussi émis des « préoccupations au sujet du consentement ». Marie Stopes International, qui reçoit des millions de fonds publics, a donc cessé de pratiquer des avortements sur les femmes de moins de 18 ans et les « groupes de femmes vulnérables », ainsi que les avortements sous anesthésie ou sédation consciente, et tous les avortements chirurgicaux dans son centre de Norwich.

 

Les 250 femmes prises en charges chaque semaine par ses services ont été envoyées vers les British Pregnancy Advisory Service et les hôpitaux du NHS. Marie Stopes International, qui est active dans 37 autres pays, réalise environ 70.000 avortements chaque année au Royaume-Uni.

 

La Société pour la protection des enfants à naître a condamné la réaction de la Commission qui ne dénonce pas la « pratique d’avortements illégaux et dangereux dans les cliniques privées d’avortement ». Elle rappelle que la loi britannique autorise l’avortement « lorsqu’il y a un risque pour la santé – soit lorsque la poursuite de la grossesse est plus dangereuse que l’avortement ». Or « 98% des avortements en Angleterre sont déclarés pour des raisons mentales, sans aucun risque réel pour la santé physique ou mentale de la mère ».

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
août 30th, 2016

Publié dans: