Lille : le foetus sauve la vie de sa mère et la sienne après une rupture utérine

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Lille : le foetus sauve la vie de sa mère et la sienne après une rupture utérine


ladepeche, 04/07/2017
La jeune femme a fait une rupture utérine à cause d'une cicatrice causée par une ancienne césarienneUn bébé encore dans le ventre de sa mère a sauvé la vie de sa maman alors qu’elle venait de faire une rupture utérine. Un équipe de médecins lillois a raconté cette histoire incroyable dans la revue European Journal of Obstetrics, Gynecology and Reproductive Biology.Une grave complication

Enceinte de huit mois, une jeune femme de 31 ans s’est présentée aux urgences du CHU de Lille car elle souffrait de violentes douleurs au ventre. Les médecins ne vont rien découvrir d’anormal lors de l’examen, mais la jeune femme se plaint de douleurs si violentes qu’ils décident de faire un angioscanner. Le résultat est sans appel : rupture utérine, une grave complication pour elle et son bébé.

Le dos du bébé fait « ventouse »

Opérée d’urgence, les chirurgien découvrent que le muscle utérin est rompu sur dix centimètres au niveau d’une cicatrice laissée par la césarienne qu’elle a subi en 2013. Mais les médecins découvrent autre chose, de bien plus incroyable : le fœtus a le dos plaqué contre la zone rompue, si bien qu’il a en quelques sortes colmaté la rupture. « Il se produit alors un effet de succion : le dos du bébé est aspiré par la brèche utérine qu’il va complètement colmater. Tout se passe donc comme si le dos du bébé faisait ventouse », écrit Le Monde. « Le dos du fœtus a fait office de bouchon hermétique, d’autant que l’utérus s’est rétracté également autour de lui ». Le bébé a également empêché que le cordon ombilical ne passe a travers la rupture utérine, mais également que la mère ne fasse une hémorragie utérine, explique le Dr Charles Garabedian.

Il a fallu pratiquer de toute urgence une césarienne pour sauver le bébé. Le petit garçon est en pleine forme, avec un poids de naissance de 2,520 kg. Il présentait cependant une grosse bosse dans le dos, à cause de l’aspiration lombaire subie dans la brèche utérine. Mais cet oedème s’est résorbé de lui-même quelques heures après la naissance.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
juillet 7th, 2017

Publié dans: