Amnesty International réaffirme sa position en faveur de l’avortement

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Amnesty International réaffirme sa position en faveur de l’avortement


ieb-eib, 23/08/2018
Au nom des droits humains, Amnesty International a adopté plusieurs propositions visant à faire plier politiquement les pays qui résistent à la dépénalisation de l’avortement. Des délégués du monde entier se sont retrouvés en Pologne, début juillet, pour autoriser campagnes et levées de fonds, et faire ainsi pression sur ces pays qui « n’offrent pas des services d’avortements sûrs et légaux ».

Cette position remplace celle qu’Amnesty International avait adoptée en 2007, où ce n’était que dans des cas exceptionnels que l’organisation en appelait à la dépénalisation de l’avortement. L’argument utilisé pour justifier l’élargissement de sa position, est celui de la mortalité maternelle et de la clandestinité des avortements.

Alors qu’il s’agit surtout de mettre en place un service sanitaire et hospitalier qui puisse soigner les infections et ainsi éviter que des femmes meurent, la position d’Amnesty est seulement idéologique. De plus, l’organisation internationale ne considère pas le fœtus comme ayant lui aussi, des droits qui devraient être défendus.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
août 29th, 2018

Publié dans: