« J’ai besoin de ces photos pour me souvenir de ses traits »

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

« J’ai besoin de ces photos pour me souvenir de ses traits »


lavoixdunord, 14/10/2018
Annabelle Maniez est maman de quatre enfants, Gaspard, Hector, Agathe et Élise, morte-née il y a cinq ans. Photo archives Johan Ben Azzouz
Ce lundi sera la journée internationale du deuil périnatal. Un sujet resté tabou en France. Pour Annabelle Maniez, le voile doit être levé.

Cette Outreloise, confrontée à la mort de sa fille, a décidé de rejoindre l’association Souvenange qui propose aux parents de les photographier avec leur enfant.
Le deuil périnatal est encore un sujet tabou. Alors qu’en France 7 000 parents chaque année sont confrontés à la mort d’un nouveau-né, la question est trop souvent cachée par un voile pudique. Ce phénomène, Annabelle Maniez veut y mettre fin.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
octobre 17th, 2018

Publié dans: