Que sont-ils devenus Heïly, la petite Porteloise qui n’aurait pas dû naître

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Que sont-ils devenus Heïly, la petite Porteloise qui n’aurait pas dû naître


lavoixdunord04/01/2019
Un an après son opération, Heïly est une petite fille comme les autres, rieuse et câline.Le 24 juillet 2017, une petite fille, Heïly, naît au centre hospitalier Duchenne à Boulogne-sur-Mer. C’est une miraculée : elle a survécu à une interruption médicale de grossesse.

Vivante, mais handicapée par une malformation héritée à l’état fœtal, Heïly a été opérée avec succès en novembre 2017. Depuis, elle va bien.

Sa mère, alors enceinte de huit mois, avait appris que son bébé est atteint d’une grave maladie cérébrale. Les médecins préconisèrent une interruption médicale de grossesse, acceptée par les parents. Le 24 juillet 2017, Audrey pensa accoucher d’un enfant mort-né, mais Heïly est vivante. Vivante, mais pas guérie. Une opération de neurochirurgie dura dix heures. Les progrès ne se firent pas attendre.

Rassurés sur l’état de santé de leur fille, les parents ont engagé une action en justice contre les centres hospitaliers de Boulogne, Calais et Lille (Jeanne-de-Flandre), qui sont tous trois intervenus dans le processus de décision de recours à l’interruption médicale de grossesse (IMG).

 

Laisser un commentaire




0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
janvier 9th, 2019

Publié dans: