Mgr Aupetit : L’objection de conscience fait partie du droit médical et elle est intouchable

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Mgr Aupetit : L’objection de conscience fait partie du droit médical et elle est intouchable


lesalonbeige, 09/07/2019
Mgr Aupetit : L’objection de conscience fait partie du droit médical et elle est intouchableExtrait d’un entretien de Mgr Aupetit au Parisien :Un président de syndicat de gynécologues a récemment assimilé l’IVG à un homicide, suscitant une vive polémique jusqu’au gouvernement. Le soutenez-vous ?

Je le soutiens dans son expression. Est-ce qu’un médecin peut encore s’exprimer librement ? La réponse est oui. La liberté de conscience est le droit le plus fondamental de toute société. Une société qui l’annihile, ça s’appelle une dictature. L’objection de conscience fait partie du droit médical et elle est intouchable. Ce droit doit être absolument préservé, je peux vous dire que les médecins vont réagir durement si on y touche.

Des sénateurs PS, sous la houlette de Laurence Rossignol, ex-ministre de la Famille, ont déposé vendredi une proposition de loi pour supprimer cette clause de conscience…

C’est terrible. Cela signifie qu’on entre dans une forme de dictature qui dit : « Vous n’avez pas le droit de penser, votre conscience doit être éteinte ».

Avez-vous utilisé ce droit quand vous étiez médecin, concernant des demandes d’avortement ?

Oui, bien sûr, j’ai expliqué à la patiente : « Moi, en conscience, je ne peux pas ». Le médecin est libre, c’est capital. Cela s’appelle la relation médecin-malade. Sinon, c’est une prestation de service.

Les commentaires sont fermés

0 Commentaires

Publié par:
Benoit

Publié sur:
juillet 11th, 2019

Publié dans: