Vivre de la miséricorde aujourd’hui

Contactez-nous


Trouvez votre antenne régionale

ou appelez-nous au 0800 746 966

Vivre de la miséricorde aujourd’hui

 

« Je voudrais adresser une pensée spéciale à vous, femmes qui avez eu recours à l’avortement. L’église sait combien les conditionnements ont pu peser sur votre décision, et elle ne doute pas que, dans bien des cas, cette décision a été douloureuse, et même dramatique…» Jean Paul II : Évangile de la vie

 

Devenir un « Relais de la Miséricorde »

La Vie, don de Dieu a besoin d’être aimée, reçue, accueillie.

La Vie a besoin de nous tous. À travers l’expérience vécue dans nos différentes associations et mouvements qui veulent promouvoir la vie, et a fortiori à Mère de Miséricorde, nous voyons bien que nous avons besoin que notre présence soit relayée dans chaque diocèse de France.

Mère de Miséricorde propose aujourd’hui une nouvelle possibilité de participer activement à cette dynamique, à cette annonce à notre monde.

Rejoignez-nous

 

Charte des « Relais de la Miséricorde »

« C’est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. » Matt 9, 12-13

  • Recevoir et accueillir la miséricorde de Dieu pour soi-même.
  • Vivre de cette miséricorde dans sa propre famille, son voisinage, son travail.
  • Croire et décider que son propre péché n’est pas un obstacle à l’amour Divin, ni à un engagement pour Lui.
  • Croire que la miséricorde se reçoit pour se donner.
  • « Chantez le Seigneur, car Il a fait des merveilles. » Ps 98
  • Considérer que la vie est le plus beau cadeau que Dieu puisse faire à l’homme.
  • Louer Dieu chaque jour pour ce don qu’il nous fait.
  • Décider d’être soi-même un lieu d’exaltation de la vie.
  • Demeurer messager de la vie, chaque fois que possible.
  • Vivre des gestes concrets d’amour de l’autre.
  • Un samaritain fut, à sa vue, touché de compassion » Luc 10,33
  • Être particulièrement attentif à toute souffrance concernant l’accueil ou le refus de la vie.
  • Accepter d’écouter une personne confrontée au refus de la vie, l’aider, l’accueillir.
  • Signifier la Présence à travers notre écoute attentive à l’autre.
  • « A quoi sert la foi si l’on n’a pas les œuvres ? » Jacques 2,14
  • S’engager à faire connaître, déployer les œuvres qui agissent pour la vie, dans la miséricorde.
  • Les différents gestes concrets proposés sont : prière, adoration, contact avec les prêtres, les médecins, toute forme d’écoute, décider un geste quotidien de miséricorde, rencontres, communication, intégration d’une pastorale familiale, accompagnement après avortement…