riposte-catholique, 07/12/2016 senegalAlors que l’Assemblée Nationale devrait adopter une loi qui permet l’avortement en cas de viol ou de danger pour la santé de la mère, chrétiens et musulmans expriment leur opposition de principe à l’avortement. (suite…)