Les peurs de donner la vie

" La vie aime ceux qui ont confiance en elle."

Les peurs de donner la vie.

Nous sommes souvent captifs de nos peurs.

La plupart de nos peurs sont inconscientes et c’est parce qu’elles sont inconscientes qu’elles nous bloquent.

Voici une liste non exhaustive des principales peurs qui nous habitent lorsque nous découvrons que nous sommes enceintes :

  • Peurs face à la grossessePeur de la responsabilité : c’est tellement plus reposant de n’avoir personne à charge et d’être responsable seulement de soi-même.
  • Peur de devenir adulte : la situation de mère oblige à quitter définitivement l’enfance et à devenir pour toujours un adulte ;
  • Peur de ne plus être soi-même l’enfant : c’est tellement bon d’être choyée, chouchoutée  par son compagnon. Que faire de cet autre qui arrive, là, et qui va prendre ma place ?
  • Peur de ce qui pourrait advenir : quoi qu’on en dise, nous avons toujours peur de l’imprévu, qui va nous obliger à sortir des sentiers battus
  • Peur de ne pas savoir être parent : cela semble tellement difficile d’être mère ou père. On a vu tellement de couples ne pas savoir faire. Qui va m’apprendre ? Qui me prouve que je saurai faire ?peur de devenir adulte
  • Peur de ne pas savoir se dépasser pour son enfant : souvent nous ignorons l’énergie qui nous habite et notre capacité à dépasser nos limites.
  • Peur que notre vie soit bousculée : nous avions de si beaux projets… et aucune envie d’y renoncer !
  • Peur que notre corps change d’aspect : prendre 15 ou 20 kilos ! Quelle horreur ! Est-ce que je retrouverai ma ligne de jeune fille ?
  • Peur de ne pas être aimée par l’autre comme avant : est-ce qu’il va continuer à m’aimer comme avant ?
  • Peur de ne pas savoir concilier:
    – notre état de couple et de parents : l’arrivée de cet enfant va forcément tout changer dans notre relation conjugale
    – notre État professionnel et privé : Est-ce que je retrouverai ma place après le congé maternité ? et la promotion que je devais recevoir ?
  • Peur de souffrir de l’accouchement : mes amis m’ont dit que c’était très douloureux, cela avait été le jour le plus terrible de leur vie…
  • Peur que l’enfant ait un problème : et s’il était handicapé …je ne le supporterais jamais

Chacune de ces peurs nous rend d’autant plus captifs que nous les ignorons.

SOS

Prendre conscience d’une peur qui nous habite, c’est se donner les moyens de pouvoir  la dépasser.

Dépasser une peur, cela veut dire qu’on en a fait tout le tour, qu’on en a pesé l’importance, et qu’on a calculé la part d’imaginaire qu’elle comporte.

 

 

« Nous passons une partie de notre vie à redouter des choses qui ne nous arriveront jamais » un philosophe du XIXe siècle.

depasser la peur