Prendre le temps de réfléchir

"Le bonheur que l’on cherche si loin de soi, peut-être bien qu'il est en soi."

Prendre le temps de réfléchir

ou  décider sous le coup de l’impulsion ?

Avant tout, prenez votre temps.

Chaque minute qui passe peut vous aider à mieux appréhender la situation. A sortir de l’ambivalence des premières semaines de grossesse.

Toute situation sérieuse demande avant tout calme et réflexion.
Prendre son temps c’est se donner les chances de prendre la bonne décision.
Les gens qui nous font presser pensent que : « Plus vite ce sera fait, plus vite nous serons débarrassés du problème.. »
Mais, quel est exactement le problème ? Une tumeur, un abcès… une vie ?
Peut-on raisonner de cette manière ? Peut-on envisager une décision, un acte, sans penser aux conséquences qu’ils vont engendrer ?

Une proposition de la loi

12 semaines pour réfléchir, c’est mieux que quatre jours.
Faut-il dédaigner ce que la loi nous propose ?
Qu’est-ce que je peux faire de toutes ces peurs qui m’habitent ?
Imaginaire et réalité s’entremêlent et produisent une confusion de mes émotions. Est-il possible de démêler le danger réel et le risque imaginaire ?

L’instant présent 

Comment vivre l’instant présent sans angoisserpour l’avenir ?
Bien sûr, il est indispensable de faire des projets, de prévoir, dans la mesure du possible, l’avenir proche. Mais, croire que tout événement est programmable et  prévisible… n’est-il pas un leurre? Oui, la vie nous réserve des surprises !

Et si celle-ci était une bonne surprise…