Besoin d'aide ?0 800 746 966(Appel gratuit) contact@meredemisericorde.org

Chemins de la Consolation

Inspirée par Saint Jean-Paul II et le Pape François, est née l’idée de créer un lieu de mémoire pour honorer le souvenir des enfants qui n’ont pas vu le jour à la suite d’un avortement, d’une fausse-couche et qui sont restés sans sépulture : le chemin de consolation.

Un Chemin de la Consolation est donc un pèlerinage intérieur qui invite les personnes blessées dans leur maternité ou paternité à exprimer leur souffrance, à rencontrer Dieu qui veut « nous consoler, nous pardonner et nous redonner l’espérance » (Pape François). C’est une rencontre possible avec Sa miséricorde.

Durant ce cheminement pères et mères, accompagnées dans leur démarche au cours d’entretien(s) avec des membres de l’association formé(e)s à l’écoute, tout naturellement renouent tout naturellement une relation pleine d’Espérance avec leurs tout-petits.

Ils ou elles peuvent alors poser dans ce lieu de mémoire une « plaque mémoire » gravée au prénom de leurs enfants qui n’ont pas vu le jour, réalisant alors un geste particulièrement restaurateur.

Le Chemin de la Consolation débouche sur un Mémorial qui témoigne de la vie commencée dès la conception et qui ne s’arrête pas avec la mort. Marie, Mère de Miséricorde, veille sur les pèlerins avec tendresse, et leur tend les bras pour leur proposer la Miséricorde du Seigneur.

A ce jour, il existe deux Chemins de la Consolation liés à Mère de Miséricorde :

  • sous la responsabilité de l’association : Chemins de la Consolation du Sanctuaire de la Sainte-Baume – 2200, CD 80 Route de Nans -83640 Plan-d’Aups.
    Mail : accueil@saintebaume.org – Téléphone : +33 (0)4 42 04 54 84
  • celui de la paroisse Saint Urbain à La Garenne Colombes (Place de la Liberté, 92250 La Garenne Colombes – paroisse@stusmv.fr – 01.42.42.87.71).

Besoin d'aide ?

0 800 746 966 (appel gratuit)
contact@meredemisericorde.org

Share This